Mieux percevoir..

 

o-meditation.jpg

 

S'il est une nécessité chez l’homme : Développer ses sens :

Tout est perception, les premières informations qui nous parviennent sont perçues par un de nos cinq sens (voire six….). Mais, il y a plusieurs façons de percevoir du premier degré au plus élevé, de manière statique ou de manière active.

Quel en est l’intérêt ?

Tout simplement de profiter au mieux de tout ce qui nous est offert par la vie. De comprendre comment nos sens fonctionnent et d’en améliorer le mécanisme.

Prenons l’exemple d’un aveugle qui par son handicap va transcender son odorat et s’en servir  « d’œil ». Il n’y a pas de magie dans ce développement, mais simplement le désir par nécessité d’augmenter ses propres capacités. Par conséquent « n’attendons pas d’être dans la nécessité » pour être obligé de modifier nos capacités et développer nos sens.

Autre exemple, l’œnologue ou le « nez » va développer un sens et un savoir faire  dans le but d’être au plus haut niveau d’expertise possible.

Sachez qu’il nous est possible de développer à cette image nos sens.

La première chose à faire est d’essayer de ressentir ce que nous procure la sensation que nous vivons (vue, goût etc). C’est-à-dire, quel effet en nous produit l’oeuvre d’art que nous admirons, le met que nous dégustons, dans quel état cela nous plonge t’il, quelles modifications métaboliques cela engendre t’il.

Sachant que toutes situations émotionnellement vécues créent une libération d’hormones, cela apporte une modification de notre état vers le plaisir ou l’angoisse ou d’autres types d’émotions.

Imaginons-nous boire un verre d’eau. Essayons de sentir l’eau qui descend petit à petit le long de l’œsophage, apprécions le décalage de température, la douceur du liquide comme  celle du velours, jusqu’à ce qu’elle arrive au bout de sa course. Enfin refaire tout son parcours et sentir le rafraîchissement obtenu.

Il est  nécessaire de connaître une indication précieuse:  boire en petite quantité, déjà pour mieux apprécier et ensuite parce que les cellules ne peuvent stocker que très peu d’eau, l’hydratation se fait donc par petite quantité. Le trop plein d’eau est évacué et n’a servi à rien si ce n’est à procurer une sensation de lourdeur d’estomac. Dans ce cas il ne peut y avoir de sensation de plaisir durable.